Topo complet "ENSIC après le CPP"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Topo complet "ENSIC après le CPP"

Message  steph le Dim 7 Oct 2007 - 16:42

Salut à tous, je souhaite synthétiser dans le post ci-après toutes les infos essentielles que j'ai dites dans 3 posts différents de manière un peu décousue dans le sujet "questions sur l'ENSIC". Mon objectif est qu'une personne du CPP qui veut un topo complet sur l'ENSIC puisse lire ces infos d'une seule traite.

L'ensemble est organisé en 3 parties: les débouchés de l'école, une définition du Génie Chimique qui est la spécialité de l'école (je tiens à rappeler quand même que l'ENSIC est somme toute assez généraliste et est reconnue comme telle dans l'industrie), ensuite le cursus et enfin le détails de ce qui est étudié à l'école.

Aussi je vous demanderais svp de ne pas répondre dans ce sujet, histoire qu'il n'y ait pas un amoncellement de petits posts et que l'info générale passe bien. Posez donc vos questions dans l'autre topic nommé à cet effet. Merci par avance, c'est pour vous en fait.

Si l'ENSIC est susceptible de vous interesser, lisez attentivement jusqu'au bout, je sais c'est un peu long à lire mais encore plus à taper, alors faîtes l'effort, vous ne trouverez pas les 2/3 de ces infos dans les plaquettes, encore moins sur les sites internet.

Amicalement,

Stéphane, ancien CPPG Promo 11.


Dernière édition par le Dim 7 Oct 2007 - 17:00, édité 4 fois

steph
Novice en progrès
Novice en progrès

Nombre de messages : 40
Age : 32
Promo-groupe (ex : P17-D1) : Promo 11 CPPG

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Topo complet "ENSIC après le CPP"

Message  steph le Dim 7 Oct 2007 - 16:46

Partie 1 : Qu’est-ce que le génie chimique ? Les débouchés de l’ENSIC

Qu'est-ce que le Génie chimique ? A ne surtout pas confondre avec une école de chimie "classique" comme Chimie Lille, Chimie Montpellier etc... qui sont presque au nombre de 20 en France.

Le Génie Chimique s'apprend essentiellement à l'ENSIC (Promo de 130) et à l'ENSIACET Département Génie Chimique (40 élèves environ). Par le CPP, vous avez accès à ces deux écoles.

" Génie " : du mot " ingénieur ", désigne l’acte de création industrielle dans lequel l’ingénieur intervient en concevant, bâtissant ou utilisant un appareil pour y fabriquer des produits utilisables dans la société. En anglais : " engineering ".
" Chimie " : science des propriétés des corps, de leurs interactions et de leurs transformations. Angl. : " chemistry ".
" Procédé " : du latin " procederer " (aller de l’avant), indique la méthode à suivre pour obtenir un produit, c’est-à-dire transposer un mode opératoire de laboratoire en termes industriels. Angl. : " process ".

Génie chimique = l’art de la conception, de la construction, de l’installation et du fonctionnement des unités dans lesquelles la matière subit des transformations physico-chimiques.
Le génie chimique fait appel à un vaste domaine de connaissances en : chimie (minérale, organique, polymères, analytique), thermodynamique, physico-chimie des interfaces, transfert de chaleur et de matière, mécanique des fluides, génie de la réaction chimique (rendements, réacteurs...), cinétique chimique (catalyse chimique, bioréacteurs...), génie des séparations, sécurité des procédés, contrôle commande des procédés(régulation, méthodes numériques, modélisation), auquel il faut rajouter des domaines tels que :

problèmes économiques (prix de revient) ;

problèmes d’hygiène, de sécurité et d’environnement…

Le génie des procédés est l’extension, à d’autres industries que l’industrie chimique, des méthodes élaborées par le génie chimique. On peut donc définir le génie des procédés comme " l’ensemble des connaissances relatives à la conception et à la mise en œuvre des procédés industriels de transformation de la matière ".

Ainsi je conseillerais l'ENSIC à quelqu'un qui aime les applications de la physique et de la chimie, mais pas forcément pour quelqu'un qui adore la chimie de paillasse "de base".

Ceci étant, il existe depuis 5 ou 6 ans la majeure génie des produits: c'est le génie des procédés miniaturisé sur le produit; ex: génie de la polymérisation, physico-chimie des interfaces, émulsions, mousses, tensio-actifs, cosmétique, bref du procédé à l'échelle de la paillasse.

Mais attention, après l'ensic, tout les secteurs sont ouverts: énergétique (notamment le pétrole), pharmacie, chimie organique et chimie des polymères, chimie de l'environnement (eaux...), sécurité des procédés et problématiques environnementales, modélisation, du procédé pur, de la cosmétique, du nucléaire... Je pense que l'on a accès à un joli éventail dans l'industrie.

Je rajoute qu'il est possible de faire sa dernière année à l'INSTN car l'école est une des écoles partenaires de cette formation (INSTN = Institut National des Sciences et des Techniques du Nucléaire, c'est un pôle d'enseignement poussé dans le domaine du nucléaire, au sein du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique)), vous pouvez également poursuivre votre cursus de dernière année à Chimie Paris pour faire une année spéciale comme du nucléaire ou autre, vous avez entre 6 et 10 places réservées à l'ENSIC pour intégrer l'ENSPM (Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et des Moteurs) dans le cadre d'un apprentissage en 2 ans après deux ans d'ENSIC, ce qui fait au total BAC +6.

Le plus de l'école: vous sortez avec un diplôme différent qui vous valorisez par rapport aux autres écoles de chimie classiques (il y en a plus de 20 qd même !!).


Partie 2 : Le cursus à l’ENSIC

(le chiffre à côté de chaque thème correspond au coefficient de la matière / semestre)
(anglais obligatoire LV1, choix d'une LV2 optionnel, TOEIC 750 obligatoire)

ENSIC 1A:

semestre 1:

chimie organique 1
chimie physique physico-chimie des interfaces 2
thermodynamique et énergétique 2
phénomènes de transport, de transfert et leurs applications 3
systèmes réactifs 3
informatique et maths appliquées 3
conception de procédés et procédés industriels 1
sciences managériales et humaines 2
langues 2

NB semestre 1: pas mal de TP de méca flu et de systèmes réactifs

semestre 2:

chimie organique 3
chimie minérale 3
thermodynamique et énergétique 1
phénomènes de transport, de transfert et leurs applications 3
systèmes réactifs 1
méthodes et génie analytiques 3
informatique et maths appliquées 1
sciences managériales et humaines 2
langues 2

NB semestre 2: beaucoup de TP dans les chimies et en méca flu (deux jours par semaine y sont consacrés)

Stage ouvrier (à refaire pour les cpp eh oui !), durée de 1 mois en juillet ou en août entre la 1A et la 2A.

ENSIC 2A:

semestre 3:

chimie organique 3
phénomènes de transport, de transfert et leurs applications 3
systèmes réactifs 3
génie des séparations 3
informatique et maths appliquées 2
conception de procédés et procédés industriels 2
sciences managériales et humaines 1
langues 2

NB semestre 3: Pas mal de TP de Génie chimique

semestre 4:

phénomènes de transport, de transfert et leurs applications 2
systèmes réactifs 2
génie des séparations 3
méthodes et génie analytiques 1
hygiène sécurité et environnement 2
conception de procédés et procédés industriels 2
sciences managériales et humaines 2
langues 2
filière au choix (génie des procédés ou génie des produits) 2
projet industriel 3

NB semestre 4: Peu de TP

NB semestres 1 à 4: quelques petits projets en groupes de 2 à 3 ponctuent les 2 premières années, la 1A est plus axée sur les bases en chimie, info, méca flu (la 1A peut paraître plus rébarbative!), et la 2A est beaucoup plus intéressante puisqu'on rentre dans le thème plus spécifique de l'école: le génie chimique.

ENSIC 3A:

cursus de 3A à l'ENSIC:

stage ingénieur de juillet à novembre en début de 3A, durée 5 mois
filière génie des procédés ou génie des produits à partir de décembre (cours magistraux et projets) et en parallèle projet de fin d'études en laboratoire à l'école, durée 4 mois environ

ou cursus en alternance (entreprise/ENSIC): filière procédis

ou 3A à l'étranger

ou 3A dans une autre école conventionnée avec l'ENSIC (INSTN, Chimie Paris ou ENSPM par exemple).

Voilà, je pense que là y a à peu près tout le cursus.


Partie 3: Remarques essentielles

Quelques précisions tout de même:

Chimie Organique: ça parle de soi, avec une nuance notable: très compliqué quand on vient de CPPG (je fais une bise à Mister SANCHEZ s'il existe toujours au CPPG) en ceci qu'il faut tout reprendre depuis le début (des cours pour les faibles en orga sont d'ailleurs organisés à l'ENSIC, avec les MP !!) c'est à mon avis la matière où on a le plus de mal après le CPP et où on a le plus de "retard" avec nos collègues de CPGE. Mais pas d'inquiétude, c'est proportionnellement pas trop pesant sur le cursus ENSIC. Il y en a surtout les 3 premiers semestres, après terminé!

Chimie Minérale: c'est de la métallurgie, des diagrammes d'Ellingham, des TP potentiellement "dangereux", de la cristallographie, l'analyse poussée de la classification périodique, la chimie des éléments périodiques... Là aussi, un peu de "retard" par rapport à nos collègues de CPGE mais ça se fait bien en bossant ce qu'il faut. Il y en a seulement en 1A.

Physico-chimie des interfaces: c'est une matière assez nouvelle en générale pour tout le monde, ça correspond aux problèmes de tensions superficielles, aux émulsions, aux phénomènes de physisorption, d'adsorption... Assez intéressant pour les personnes qui veulent bosser dans la cosmétique notamment. Aucun "gap" entre CPP et CPGE à ce niveau. Uniquement en première année, voire en 3A pour le génie des produits.

Thermodynamique et énergétique: un des enseignements que je jugerais "indispensables", mais pas de mystère c'est de la thermo, donc c'est hard mais là bizarrement, t'as beau venir de CPGE ou pas tu vois pas beaucoup de différence, ça fait mal à tout le monde... Pas très pesant dans le cursus mais il y en a une petite dose pendant 3 ans.

Phénomènes de transport, transfert et leurs applications = MECA FLU pour le génie chimique: une des deux matières "phare" des deux premières années de l'ENSIC avec le coefficient le plus élevé à chacun des 4 semestres de 1A et 2A. Transferts de matière (méca flu, écoulements mono, di, tri phasiques en conduites, lits fluidisés), transferts de chaleur (échangeurs de chaleurs...), opérations unitaires mécaniques (filtration, centrifugation, décantation...) C'est un cours très intéressant, mais bien trop souvent, c'est l'hécatombe dans les rangs, et là c'est tout le monde à la même enseigne, sauf pour une poignée de personnes qui y arrivent haut la main comme d'habitude.

Systèmes réactifs: c'est de la cinétique chimique, du génie catalytique, de la dynamique des systèmes, du génie de la réaction chimique et bioréacteurs, matières pas évidentes du tout où il faut s'accrocher; la deuxième des deux matières "phare" des deux premières années de l'ENSIC. Tout le monde est au même pied d'égalité.

Génie des séparations: de loin la matière la plus intéressante à mon avis, c'est du génie chimique pur (distillation, absorption, extraction liquide-liquide, séchage, thermodynamique des séparations...), uniquement en 2A. Nouveau pour tout le monde.

Génie analytique: la matière par cœur par excellence, tout nouveau pour tout le monde, ceux qui n'apprennent pas se font défoncer à la fin de la 1A, c'est une matière souvent stratégique pour passer tranquillement en 2A. Surtout en 1A, en 2A pas de soucis. le contenu ressemble surtout à de la chimie des solutions, chimie de l'eau, méthodes d'analyses en tout genre (chromatographie, polarographie, titrages, ...), phénomènes de corrosion...

Sécurité des procédés, environnement, hygiène: surtout important en 2A, cours assez intéressant. Nouveau pour tout le monde. C'est de la chimie des stations d'épuration, de la sécurité des procédés chimiques (explosions de poussières, feux chimiques, dispersion atmosphériques, normes ISO, méthodes types HAZOP...), de la chimie des eaux (partie environnement). Le stage ouvrier de fin de 1A est partie prenante dans ce thème.

Maths appliqués, méthodes numériques, outils statistiques, optimisation, contrôle commande des procédés,CPAO: au semestre 1 (surtout méthodes num) et au semestre 3 pas mal d'importance avec tous les outils stats, optimisation... Au semestre 4, c'est la CPAO et la commande des procédés, cours importants. Là c'est pour les matheux ! Généralement c'est chaud... Les MP s'en sortent un peu mieux que les autres.

Conception des procédés: Cours important au semestre 3. Typiquement nouveau.

Langues: Quand on vient du CPP, on fait "le plein de points" en général là dedans.

Communication, sciences managériales et humaines: idem.


Pour résumer, la différence CPP/CPGE se fait ressentir plus sur la 1A (principalement dans les chimies), en 2A il n'y a quasiment plus de différences car ce sont des enseignements typiques de l'école en génie chimique où tout est nouveau la plupart du temps.

Pour rassurer les plus peureux d'entre vous après cette lecture, sachez quand même que les CPPistes se débrouillent pas mal du tout à l'ENSIC. L'administration vous demande un 12 de moyenne générale à chaque semestre. Le premier semestre paraît très dur mais après il faut pas chercher à pipoter, on bosse ce qu'il faut et ça marche très bien. Pour donner des chiffres: Ces trois dernières années à l'ENSIC TOUS les CCPistes sont passés dans leurs années supérieures sans soucis, les 5 personnes environ virées par an en fin de 1A sont des collègues de CPGE qui se relâchent. Autre point à souligner: le redoublement n'est pas tabou à l'ENSIC, environ 5 à 6 redoublant en 1A par an (CPGE la plupart du tps) et 1 à 3 en 2A (là c'est vraiment ceux qui branlent rien).


Pour vous donner enfin un ordre d'idée: j'avais 12,2 de moyenne générale au CPP et j'ai eu respectivement 11,8 13,2 13,6 et 14,7 à mes 4 premiers semestres (1A et 2A) à l'ENSIC. Je sais pas si ça sert à gd chose de raconter ça, mais au moins ça vous donne des chiffres concrets pour vous évaluer.

steph
Novice en progrès
Novice en progrès

Nombre de messages : 40
Age : 32
Promo-groupe (ex : P17-D1) : Promo 11 CPPG

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum